lesoirimmo

Reporter le Brexit? Le casse-tête des élections européennes

La demande de Theresa May aux dirigeants européens soulève de nombreuses questions.
La demande de Theresa May aux dirigeants européens soulève de nombreuses questions. - Reuters.

Vingt-deux mai 2019, 30 juin, une autre date ? Telle était la question (du jour !). Theresa May demande la fin juin, pour mettre en œuvre l’accord de retrait qui serait enfin – miraculeusement – voté la semaine prochaine. Mais la requête se heurte à de sérieux problèmes « juridiques, institutionnels et politiques », soulèvent responsables et diplomates européens. Le camp des « durs » parmi les leaders ne dit pas autre chose. Car comment accepter, au-delà du scrutin européen de mai, la présence dans l’UE d’un pays qui n’aurait pas organisé sa part des élections européennes, même avec l’intention d’avoir quitté le navire à la veille de la première séance du nouveau Parlement européen, début juillet ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct