Un test pourrait prédire l’échec à l’université

L’idée d’un «
passeport pour le bac
» n’est pas d’empêcher l’accès aux études mais de remettre à niveau les étudiants en difficulté.
L’idée d’un « passeport pour le bac » n’est pas d’empêcher l’accès aux études mais de remettre à niveau les étudiants en difficulté. - ARNOLD/ ASAP

Faut-il généraliser l’installation de filtres à l’entrée des études supérieures ? La question revient de manière récurrente depuis des décennies. Elle se fait toutefois plus pressante dans un contexte où se croisent un quasi libre accès sur la base du certificat de fin d’études secondaires, un coût à l’entrée tout à fait abordable, des taux d’échec très élevés et un définancement du système.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct