Assurances hospitalisation: comment se protéger de la surenchère?

Les suppléments d’honoraires et de séjour sont interdits pour les chambres doubles et à plusieurs personnes.
Les suppléments d’honoraires et de séjour sont interdits pour les chambres doubles et à plusieurs personnes. - dominique duchesnes

Ne nous plaignons pas, il fait toujours bon vivre en Belgique pour la sécurité sociale. Cela étant dit, certains dérapages structurels peuvent encore réserver de désagréables surprises, à l’instar des suppléments d’honoraires. Ces prestations de soin surfacturées par rapport aux remboursements de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) font l’objet d’une véritable surenchère.

« Les témoignages reçus via notre service de défense des membres montrent une problématique de santé à deux vitesses. Certaines personnes n’ont pas accès aux mêmes soins à cause de leur situation financière. Refus d’opération ou paiement forcé de la facture d’hospitalisation dans les cinq jours si le patient opte pour une chambre commune, toutes ces pratiques exercent une pression pour prendre une assurance hospitalisation », déplore Élodie Debrumetz, responsable presse des Mutualités chrétiennes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct