L’expédition verte de l’alpinisme belge

L’expédition verte de l’alpinisme belge
Belga

Le réchauffement climatique provoque de nouveaux phénomènes ou en accentue d’autres, comme l’apparition sur les glaciers de l’Everest des corps des alpinistes qui y ont trouvé la mort. Depuis 1922, date de la première expédition, près de 300 personnes ont disparu au cours de ces expéditions à haut risque dans le massif montagneux. La plupart des corps repérés par les alpinistes professionnels sherpas ont fait surface devant la chute de glace de Khumbu, réputée pour être une partie particulièrement dangereuse de la montée, ainsi que dans la dernière zone du camp, située dans le sud du col.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société