lesoirimmo

Le groupe Nostalgie/NRJ veut deux radios supplémentaires

Marc Vossen, patron du NGroup qui emploie 115 personnes.
Marc Vossen, patron du NGroup qui emploie 115 personnes. - Sylvain Piraux.

Le troisième groupe radio du sud du pays, le NGroup (Nostalgie, NRJ, Chérie FM) ne manque pas d’appétit. Suite à l’appel à candidatures lancé en début d’année par le CSA visant à confectionner le nouveau cadastre des fréquences, son patron Marc Vossen n’a pas demandé – comme on s’y attendait – une radio de plus mais bien… deux. À côté de Nostalgie et de NRJ pour lesquelles il possède déjà des fréquences FM, il a aussi rentré un dossier pour Chérie FM – pour l’instant disponible uniquement sur le web – et pour une quatrième radio dont le nom n’est pas encore connu mais qui ciblera les amateurs de musique des années 60. Parallèlement, Ngroup revendique aussi pour Nostalgie et NRJ les deux réseaux de fréquences détenus actuellement par RTL (pour Bel et Contact) qui offrent une couverture du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles meilleure que les siens…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct