Parc «Sauvez Willy» à la sauce Stephen King

La mise en scène de «
Parc
» réussit un véritable tour de force en nous faisant croire à un spectacle aquatique démesuré sans jamais rien nous montrer de la scène en question.
La mise en scène de « Parc » réussit un véritable tour de force en nous faisant croire à un spectacle aquatique démesuré sans jamais rien nous montrer de la scène en question. - DR

On pourrait d’abord croire à la réalisation d’un documentaire dans les coulisses d’un parc aquatique. Jeunes et dynamiques, des dresseurs animaliers se présentent tour à tour. Diplômés d’un master en écosystème méditerranéen ou soigneurs biberonnés au rêve de travailler un jour avec les dauphins, Anke, Kania, Lars et Nicolaï racontent leur métier avec fierté tout en assurant la logistique du show de Laora, vedette d’un numéro en tête-à-tête avec l’orque Tatanka.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Les spectacles à l'affiche
    • Backstage- Crédit Hichem Dahes

      Fiche Backstage Turbulences en coulisses

    • d-20191007-3WHP1Z_high

      Fiche Le chant des ruines Fenêtre sur un sombre futur

    • ef9f36_5150123e370743518fd8d903366414b0_mv2

      Fiche Phèdre! Un humour réjouissant

    • Carnage-SergeGutwirth22

      Fiche Carnage Génération désenchantée

    • greta

      «Kicks / Regard(s) sur la jeunesse»: danse Greta, danse!