Dialogue de sourds à «L’Avenir»

Dialogue de sourds à «L’Avenir»

Pour la troisième fois en quelques mois, une audition était organisée au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au sujet de la situation au sein des Editions de l’Avenir (EDA). Il s’agissait de tirer au clair les derniers rebondissements de ce conflit interminable. Les trois licenciements secs annoncés le premier jour de la semaine de Carnaval étaient-ils basés sur des critères objectifs ou s’agissait-il de licenciements ciblés visant à se débarrasser de journalistes jugés trop critiques vis-à-vis de l’actionnaire Nethys ? La décision de la direction de fermer les accès au site web pour les journalistes le mercredi de cette même semaine, après deux jours de grève, s’apparentait-elle à un « lock-out » et à une atteinte à la liberté de la presse ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct