Karen Uhlenbeck, «Nobel» des maths: «N’ayez pas honte de poser des questions»

Photo AFP.
Photo AFP.

N on, enfant, je n’étais pas un génie des chiffres. J’aimais surtout lire des romans. J’en lisais même en classe, en cachette de mes professeurs.  » Karen Uhlenbeck, née dans le New Jersey (Etats-Unis), sait qu’elle entrera dans l’Histoire comme la première femme à avoir remporté le prix Abel décerné par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, un prix considéré comme le « Nobel » des mathématiques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct