Aux Etats-Unis, une vague de suicides parmi les rescapés de tueries scolaires

L’évacuation des adolescents lors de la tuerie de Parkland, le 14 février 2018. Le tueur de 19 ans avait utilisé un fusil d’assault pour tué 17 personnes. La pire tuerie en milieu scolaire depuis Sandy Hook, en 2012.
L’évacuation des adolescents lors de la tuerie de Parkland, le 14 février 2018. Le tueur de 19 ans avait utilisé un fusil d’assault pour tué 17 personnes. La pire tuerie en milieu scolaire depuis Sandy Hook, en 2012. - Photonews.

Depuis New York,

Les armes à feu continuent de faire des victimes aux Etats-Unis, même longtemps après une tragédie. Cela fait près d’un an que le soufflet est retombé, à propos de la tuerie du lycée Marjory Stoneman Douglas, de Parkland, en Floride (17 morts, le 14 février 2018), et de la mobilisation populaire qui s’ensuivit pour faire bouger les lignes au Congrès, arc-bouté sur une législation permissive de la détention d’armes de guerre. En vain, comme à chaque drame retentissant, face à la puissance du lobby des armes à feu et l’attachement rétrograde d’une partie du pays au deuxième amendement de la Constitution autorisant la possession et le port d’armes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct