Je vis à Chiang Mai, une des villes les plus polluées du monde

Photo AFP.
Photo AFP.

Avant, c’était une ville propre et calme du nord de la Thaïlande, mais d’après les statistiques, elle a été la ville la plus polluée du monde pendant deux jours consécutifs.

Hier matin, comme depuis plusieurs jours, je me suis réveillé en toussant et avec la gorge en feu. Comme d’habitude en cette saison, le jardin de ma maison de Chiang Mai était plongé dans un nuage grisâtre né des milliers de feux allumés par les paysans dans les bois et les champs situés entre le nord de la Thaïlande, la Birmanie et le Laos. Je n’ai pas besoin des applications que beaucoup de mes amis utilisent pour mesurer l’IQA, l’indice de qualité de l’air, pour prendre conscience des choses. Lorsque je ne vois même plus l’autre rive de la rivière Ping, distante d’à peine trente mètres, c’est que la situation est grave.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct