France: la légion macroniste saute sur Paris

Cédric Villani est remonté comme une pendule...
Cédric Villani est remonté comme une pendule... - AFP.

Depuis Paris,

Les candidats macronistes tout juste désignés pour les élections européennes n’ont pas encore livré leur premier meeting que déjà – ça fait tache – c’est vers une autre arène que la majorité présidentielle se tourne. À un an des municipales, deux des trois ministres qui sortent du gouvernement français (Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi) n’ont plus d’yeux que pour Paris. Voilà des mois que plus personne n’ignorait qu’ils briguaient la capitale. Au moins pourront-ils avancer leurs pions en disant haut et fort qu’ils pensent chaque matin à l’hôtel de ville en se rasant…

Griveaux, désormais ex-porte-parole du gouvernement, a été adoubé par le Président Macron. Mahjoubi, qui serait bien resté secrétaire d’État au numérique jusqu’en juin, a été éjecté par le même qui appréciait peu ses ambitions solitaires. Voilà désormais la route tracée ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct