Une trilogie Mozart-Da Ponte

Autre manière de privilégier la création, Peter de Caluwe introduit dans cette saison 2019/20 le concept de festival de saison que Serge Dorny a défendu dès son arrivée à Lyon avec un succès retentissant. Il s’agit de rassembler un petit nombre de productions d’opéras autour d’un compositeur ou d’une thématique et de pousser très loin son analyse. C’est ainsi qu’il a monté un cycle Mozart-da Ponte avec William Christie et Adrian Noble et un mémorable cycle Tchaïkosvski-Pouchkhine mis en scène par Peter Stein qui révéla le chef d’orchestre Kirill Petrenko, aujourd’hui directeur musical des Berliner Philharmoniker.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct