Michel Foucher, géographe: «L’Europe doit pouvoir improviser»

Un accord entre Paris et Berlin reste fondamental pour avancer dans l’UE. On vient d’en avoir une démonstration avec la visite du président chinois à Paris, la présence de Juncker incarnant l’unité des intérêts des 27/28.
Un accord entre Paris et Berlin reste fondamental pour avancer dans l’UE. On vient d’en avoir une démonstration avec la visite du président chinois à Paris, la présence de Juncker incarnant l’unité des intérêts des 27/28. - AFP

En partenariat avec Le Soir, l’Institut italien de la culture organise à Bozar quatre débats entre historiens autour de quatre dates clés de l’histoire européenne récente. Le dernier est programmé ce 3 avril autour de Michel Foucher (Institut d’études mondiales, Paris) et Andrea Pierucci… Le premier cité, qui a récemment publié « Europe, un dessein, un destin », dresse un tableau des enjeux actuels pour l’Europe.

La rencontre à laquelle vous participez ce mercredi a comme titre « 2005-2007. Une Europe trop grande ou trop petite ». Quel est votre avis à ce sujet ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct