Child Focus sur les enfants de djihadistes: «Ils sont en danger de mort. Il y a urgence»

De nombreuses familles sont arrivées dans les camps après la chute de Baghouz. Leurs conditions de vie sont épouvantables, affirme Heidi De Pauw.
De nombreuses familles sont arrivées dans les camps après la chute de Baghouz. Leurs conditions de vie sont épouvantables, affirme Heidi De Pauw. - Reuters.

Khadija, 3 ans, a été prise en charge par les services de protection de l’enfance à son arrivée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. La petite fille, qui revient d’Irak, est le quatrième enfant que la France a fait rapatrier ces derniers jours.

Elle a pour mère une djihadiste française condamnée à perpétuité pour son appartenance au groupe Etat islamique. «  C’est un jour de joie !, a commenté sa mamie. Et j’espère que cette très bonne nouvelle pour moi sera suivie de plein d’autres pour les enfants encore en Syrie et en Irak.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct