Le départ de Joëlle Milquet, une nouvelle tuile pour Maxime Prévot

Joëlle Milquet devait tirer la liste bruxelloise pour les fédérales .
Joëlle Milquet devait tirer la liste bruxelloise pour les fédérales . - Belga.

Nouveau coup dur pour le CDH : Joëlle Milquet ne sera finalement pas tête de liste à la Chambre. Elle portait pourtant tous les espoirs humanistes de ne pas totalement sombrer, le 26 mai prochain, dans la capitale. Un retour au fédéral accepté du bout des lèvres par l’intéressée, « pour rendre service à Maxime Prévot », le nouveau président. C’était avant que Jean-Claude Juncker ne lui propose de prolonger le travail qu’elle a mené, pour la Commission européenne, sur les droits des victimes. Joëlle Milquet l’avoue elle-même : elle n’a guère hésité. Et elle quitte donc, pour une législature au moins, la politique belge. Dans l’urgence (une de plus), le CDH a demandé à Georges Dallemagne, député sortant, de reprendre la tête de liste fédérale à Bruxelles...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct