Les agences immobilières sociales (AIS) : un bon pari pour les propriétaires ?

Un moment délicat
: l’inspection du logement.
Un moment délicat : l’inspection du logement. - Pierre-Yves Thienpont

Ç a nous a apporté beaucoup de frustration », résume Caroline, pétillante hennuyère dans la trentaine qui a finalement renoncé à passer par une AIS après avoir découvert un parcours du combattant administratif. « On venait de rénover cette petite maison avec amour, comme si on allait y habiter. Et on voulait simplement faire une bonne action, en la rendant accessible à des personnes moins chanceuses. Le représentant de l’agence a été charmant, nous a détaillé les avantages en termes de gestion et de fiscalité. Mais tout a dérapé une fois engagés dans les procédures, surtout avec l’inspecteur du Service public de Wallonie ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct