Les dieux du rock ne meurent jamais

Mick Jagger (à gauche), aux côtés de Keith Richards. Les papys du rock ont aujourd’hui 75 ans.
Mick Jagger (à gauche), aux côtés de Keith Richards. Les papys du rock ont aujourd’hui 75 ans. - dr

Qui a dit que dans le rock, il fallait impérativement vivre vite et mourir jeune ? Qui a dit que pour entrer dans la légende, il n’y avait rien de mieux que de joindre le « club des 27 », aux côtés de Brian Jones, Janis Joplin, Kurt Cobain, Jimi Hendrix, Jim Morrison et Amy Winehouse, tous morts à 27 ans ? Qui a dit que les portes de la gloire ne s’ouvriraient aux aspirants de la postérité qu’au prix de morts brutales (noyade, overdose, suicide, assassinat, accident…), Lennon, Buddy Holy, Michael Jackson, Eddie Cochran ou Elvis en témoignant de façon définitive ?

Eh bien non. La fureur de vivre a semble-t-il fait son temps, et l’on découvre aujourd’hui que les rock stars d’hier vieillissent comme tout le monde. Paul McCartney a 76 ans. Bob Dylan, 77. Iggy Pop, 71. Neil Young, 73. Sans oublier Mick Jagger et Keith Richards, 75 chacun et fers de lance des Rolling Stones depuis 1962.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct