Nikolaï Lugansky: «La force émotionnelle de la musique de Rachmaninov est incroyable»

Nikolaï Lugansky: «La force émotionnelle de la musique de Rachmaninov est incroyable»
Marco Borggreve

Il est l’un des pianistes les plus reconnus de sa génération. Interprète hors pair, Nikolaï Lugansky a le talent d’allier aisance technique et bon goût. Investi mais jamais sentimentaliste à outrance, il est de ces musiciens capables de faire passer les partitions les plus complexes pour de simples respirations. Des qualités qui font de lui l’un des grands interprètes du répertoire de son compatriote Sergueï Rachmaninov, comme il le démontrera encore cette semaine à Flagey pour un récital et un concert avec le Brussels Philharmonic, dirigé par Stéphane Denève. « En fait, Rachmaninov est un compositeur dont je me sens assez proche, confie le pianiste russe. Bien sûr, nos vies sont très différentes. Ma destinée n’a pas été aussi compliquée que la sienne : j’ai des parents merveilleux, ils ne sont pas musiciens mais ils m’ont toujours soutenu. Je voyage beaucoup mais je n’ai jamais eu le sentiment de ne pas pouvoir revenir. Ce n’est pas comparable. Mais je me sens très proche de sa musique. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct