Les actes de décès ne tueront plus la planète

Selon Koen Geens, la numérisation des actes de l’état civil permettra de sauver plus de 850 arbres par an
! © Belga.
Selon Koen Geens, la numérisation des actes de l’état civil permettra de sauver plus de 850 arbres par an ! © Belga.

Les généalogistes peuvent être rassurés. La constitution d’un arbre généalogique ne sera plus entachée de la complicité au sacrifice de centaines d’arbres. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) l’a annoncé samedi, lors d’une conférence à Louvain : dès ce lundi, « les actes de naissance ou de mariage en papier feront définitivement partie des livres d’histoire. Ils seront remplacés par l’acte numérique, sauvegardé dans une banque de données centrale. »

Cette réforme présentée autrefois comme un acte de modernité destiné à faciliter le travail des administrations communales et fédérales (à permettre aussi quelques économies) et à favoriser l’accès rapide des citoyens à leurs documents d’état civil, se retrouve désormais, elle aussi, placée sous l’emprise du message climatique, devenu un incontournable de la communication politique à quelques semaines des élections.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct