Pourquoi Mark Zuckerberg veut-il que les Etats régulent l’internet?

La main sur le cœur, Mark Zuckerberg assure que son intention est de «
préserver ce qu’Internet a de meilleur
». © Reuters.
La main sur le cœur, Mark Zuckerberg assure que son intention est de « préserver ce qu’Internet a de meilleur ». © Reuters.

Dans une tribune publiée samedi sur sa page Facebook, ainsi que dans le Washington Post, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, le Sunday Independent et le Journal du Dimanche, Mark Zuckerberg estime qu’« une nouvelle régulation [est nécessaire] dans quatre domaines : les contenus violents et haineux, l’intégrité des élections, la protection de la vie privée et la portabilité des données. »

La démarche du patron et fondateur de Facebook, le réseau social qui revendique 2,3 milliards de membres au niveau mondial, ne tient pas au hasard. Facebook a essuyé de nombreuses critiques pour les propos haineux publiés sur le réseau social, l’utilisation de sa plateforme de vidéo Live par l’auteur de l’attentat perpétré dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, les tentatives d’influences étrangères lors d’élections, et les inquiétudes concernant l’utilisation des données personnelles des utilisateurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct