Ventilus va transporter le courant offshore

De plus en plus d’éoliennes se dressent en mer du Nord.
De plus en plus d’éoliennes se dressent en mer du Nord. - Pierre-Yves Thienpont.

C’est l’un des deux nouveaux grands corridors haute tension (380 kV) inscrits dans le Plan fédéral de développement du réseau électrique 2020-2030 : Elia, le gestionnaire du réseau de transport, et le gouvernement flamand ont présenté officiellement ce lundi le projet Ventilus. Cette ligne haute tension, longue de 82 kilomètres et d’une capacité de 6 GW, reliera principalement Zeebruges à Avelgem. Elle est, pour Elia, un maillon essentiel du réseau de transport électrique dans la perspective du renforcement de la production éolienne offshore.

Pour l’heure, le courant en provenance de la mer du Nord (soit environ 1 GW de puissance) transite par le poste haute tension de Stevin, inauguré en 2017. Il faut y ajouter le gigawatt apporté par le câble souterrain Nemo Link qui nous relie à la Grande-Bretagne depuis le mois de décembre dernier.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct