Proche-Orient: «La société israélienne est dans le déni de l’occupation»

Des soldats israéliens en position lors de la célébration de la «
Journée de la Terre
» par les palestiniens, samedi à Hebron.
Des soldats israéliens en position lors de la célébration de la « Journée de la Terre » par les palestiniens, samedi à Hebron. - Photo News.

Gideon Levy n’est pas un journaliste israélien ordinaire. Il sourit d’ailleurs en évoquant lui-même la détestation qu’il suscite auprès d’un public nombreux dans son pays. Invité notamment par l’UCLouvain et par l’ULB-VUB (*), nous l’avons interrogé ce lundi en conférence et en tête-à-tête.

Vous allez souvent dans les territoires palestiniens occupés, depuis plus de trente ans, pour le journal « Haaretz ». Vous en ramenez des histoires souvent douloureuses. Cela ne vous incline pas à sombrer dans la dépression ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct