Les Japonais à l’heure de l’«Ordre harmonieux»

Le Premier ministre Shinzo Abe devant les deux idéogrammes de la prochaine ère impériale.
Le Premier ministre Shinzo Abe devant les deux idéogrammes de la prochaine ère impériale. - AFP.

Depuis Tokyo,

Lundi, tous les Japonais ont retenu leur souffle. Quand, en fin de matinée, le porte-parole du gouvernement a dévoilé le nom qui sera donné à l’ère impériale qui, le 1er mai, débutera avec le couronnement du prince héritier Naruhito. « Ce sera Reiwa », a déclaré, le visage grave, comme pétrifié par la solennité du moment, le bras droit du Premier ministre, Shinzo Abe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct