363 usagers de drogues à la «salle de shoot» liégeoise

En moyenne, 40 personnes par jour fréquentent la salle liégeoise.
En moyenne, 40 personnes par jour fréquentent la salle liégeoise. - Sylvain Piraux / Le Soir.

Såf’ ti, c’est son petit nom. Le nom de la première « salle de shoot » de Belgique, ouverte à Liège le 5 septembre 2018. Les autorités politiques et sanitaires lui préfèrent le nom de « salle de consommation à moindre risque » (SCMR). Cette SCMR a donc six mois. L’occasion d’en dresser un bilan.

La salle compte aujourd’hui 363 usagers au total. Les autorités voulaient attirer au moins 300 toxicomanes, souvent fortement marginalisés. L’espace Såf’ ti devait leur offrir un lieu sécurisé et sain pour se droguer, les sortir de la rue. Objectif atteint, du moins dans les chiffres, avec 6.292 passages dans la salle en six mois. Une moyenne de 40 passages par jour d’ouverture.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct