Mouscron: les jeunes, l’éclaircie dans la grisaille à l’Excel

Mathéo Vroman. @Belga
Mathéo Vroman. @Belga

S’il est vrai que les Hurlus ont maîtrisé leur adversaire jusqu’à l’exclusion de Frank Boya, ils n’ont pas eu voix au chapitre en seconde période, avec les deux buts bruxellois rapidement tombés. « Pour la suite de ces playoffs 2, nous devons remporter un maximum de rencontres, pour les supporters et le club. Ce coup d’arrêt fait mal psychologiquement, » confie Jean Butez, le portier mouscronnois. « Nous devons être professionnels jusqu’au bout. Il n’y a pas de décompression. Notre week-end de libre nous a peut-être fait un peu de mal. Ces matches de fin de saison sont tout de même de haute intensité. Les jeunes peuvent prendre du temps de jeu et apprendre. Suite à l’exclusion de Frank Boya, Babacar Dioné a dû céder sa place mardi soir, c’était frustrant pour lui. Toute l’équipe doit désormais retrouver ce plaisir de jouer. Certains joueurs arrivent en fin de contrat, ils doivent montrer qu’ils peuvent continuer à jouer au plus haut niveau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct