L’art habite la ville Et ce n’est qu’un début…

Gros succès pour «
Le Monstrueux
» de Blancbec qui attirent tous les regards rue d’Havré.
Gros succès pour « Le Monstrueux » de Blancbec qui attirent tous les regards rue d’Havré. - Roger Milutin

Brandissant leur téléphone à bout de bras, deux touristes anglophones tentent de se photographier sous le Passenger, la grande structure en bois d’Arne Quinze, à deux pas de la Grand-Place de Mons. L’opération s’avère complexe et le duo se tourne vers une dame attendant son bus sous ce gigantesque parapluie boisé. Tout sourire, celle-ci s’exécute puis se lance dans une tentative d’explication en anglais de la genèse de cette œuvre créée à l’occasion de Mons 2015, capitale européenne de la culture. Si elle peine à se faire comprendre, son enthousiasme est communicatif et confirmé par deux jeunes gens sortant d’une boutique voisine. Incroyable mais vrai : après avoir subi quolibets et attaques en règle lors de son édification chaotique en 2015, le Passenger est devenu une curiosité incontournable du paysage montois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct