Washington, théâtre-surprise de l’amorce d’un réchauffement des relations belgo-congolaises

Didier Reynders et Félix Tshisekedi ont amorcé le réchauffement des relations belgo-congolaises, mercredi à Washington.
Didier Reynders et Félix Tshisekedi ont amorcé le réchauffement des relations belgo-congolaises, mercredi à Washington. - Benoît Doppagne/ Belga.

A peine arrivé à Washington pour le 70e anniversaire de l’Otan, Didier Reynders est passé en mode… Congo. Après une cérémonie mercredi après-midi au gigantesque cimetière militaire d’Arlington dans la capitale fédérale, et avant la célébration en soirée des sept décennies de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, le vice-Premier ministre belge s’est retrouvé en tête-à-tête avec Félix Tsishekedi, le président congolais fraîchement porté à la tête du pays. Une rencontre-suprise organisée à la dernière minute, alors que le président congolais se trouve à Washington pour la semaine, en vue des sessions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, basés à Washington.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct