À Bruxelles, le CDH veut associer les citoyens à la définition des grands projets

Céline Fremault
: «
Ma responsabilité à moi, c’est de préparer l’avenir.
» © Dominique Duchesnes.
Céline Fremault : « Ma responsabilité à moi, c’est de préparer l’avenir. » © Dominique Duchesnes.

Sondages sous le seuil électoral, défection de faiseurs de voix (Joëlle Milquet, Francis Delpérée)… Le CDH bruxellois part plus qu’affaibli en campagne. « Je ne vais pas cacher que les dernières semaines ont été éprouvantes, sur le plan humain aussi, parce que ce n’est pas feint de dire que le CDH est une grande famille. » Francis Delpérée et Georges Dallemagne ne partiront quand même pas en vacances ensemble ? Sourire, diversion vers « la décision personnelle de Joëlle Milquet ». Appelée à la rescousse pour sauver un siège bruxellois à la Chambre (les humanistes en ont deux pour l’instant), qui semble du coup bancal avec son choix européen. « Georges Dallemagne est un très bon parlementaire. » 4.046 voix au dernier scrutin… « En suppléance, ici, il va se retrouver dans un rôle très différent, c’est vrai. Mais je ne vais pas passer encore sept semaines à commenter les positions personnelles des uns et des autres. Ce n’est pas avec le passé qu’on façonne le présent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct