Jeunes au pair, une expérience parfois source de désillusions

Jeunes au pair, une expérience parfois source de désillusions
afp

Découvrir une nouvelle langue et une nouvelle culture en participant, en contrepartie, aux tâches ménagères et à la garde d’enfants : tel est le principe du travail au pair. Ce dernier séduit toujours et amène en Belgique des centaines de jeunes au pair chaque année. Le succès de ce statut se mesure essentiellement en Flandre où l’on comptait 369 jeunes au pair en 2018, contre 107 jeunes en Région de Bruxelles Capitale et 51 en Wallonie. Si la Flandre remporte un franc succès auprès des jeunes au pair, il s’agit toutefois de la région où l’on constate le plus d’abus en la matière. En effet, en Wallonie, l’inspection sociale affirme que « sur les 51 dossiers de l’année 2018, tous les contrôles se sont avérés positifs ». À Bruxelles, on estime qu’environ 5 % des contrôles révèlent une infraction, tandis qu’en Flandre cette proportion s’élèverait à 36 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct