Peste porcine africaine: la réouverture de certains sentiers forestiers inquiète

© Belga
© Belga

La décision du ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, d’autoriser à nouveau depuis ce samedi l’accès aux promeneurs dans une zone de 16.000 hectares de forêts dans le sud de la province de Luxembourg, dont l’accès avait été interdit dans le cadre de la lutte contre la peste porcine africaine, est « prématurée », a réagi samedi la Fédération wallonne de l’Agriculture (Fwa).

« En effet, il manque, pour pouvoir se diriger en toute tranquillité vers une réouverture d’une zone infectée par un virus hautement résistant dans l’environnement, des données scientifiquement étayées qui réduisent à zéro le risque de propagation de la peste porcine africaine par l’intermédiaire du vecteur humain », estime la Fwa dans un communiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct