L’Excel a payé cash ses erreurs individuelles face au Cercle

L’Excel a payé cash ses erreurs individuelles face au Cercle

Avant la rencontre, la journée fut rythmée par l’annonce du départ probable de Selim Amallah vers le Standard. Blessé à l’épaule, l’ailier manquait à l’appel, tout comme Taiwo Awoniyi et Mbaye Leye. Pour son deuxième match des Playoffs 2 à domicile, Bernd Storck optait pour un nouveau schéma tactique en 4-4-2, au sein duquel Frantzdy Pierrot était aligné aux côtés de Mathéo Vroman en attaque. Âgé à peine de 17 ans, le joueur formé au Futuro fêtait sa première titularisation, après avoir eu droit à ses premières minutes de jeu au plus haut niveau quatre jours plus tôt. L’Excel prenait d’emblée la partie à son compte et se procurait deux coups francs bien situés durant les trois premières minutes. Même si ces deux phases n’avaient pas inquiété la défense du Cercle, Mouscron continuait à mettre la pression sur son adversaire, qui ne faisait que courir derrière le cuir durant la première mi-temps. Jean Butez n’avait d’ailleurs négocié aucun ballon, mis à part des passes en retrait de ses défenseurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct