Au Mali, des panneaux photovoltaïques sur le camp militaire

«
Il est tout à fait envisageable d’être sur le terrain à l’avenir avec des véhicules électriques. D’autant qu’ils sont moins bruyants
», explique le général major Frédéric Goetynck.
« Il est tout à fait envisageable d’être sur le terrain à l’avenir avec des véhicules électriques. D’autant qu’ils sont moins bruyants », explique le général major Frédéric Goetynck. - Pierre-Yves Thienpont.

Améliorer ses infrastructures pour les rendre moins énergivores est une chose, réussir à réduire sa consommation en opérations à l’étranger en est une autre tant les conditions de vie et de travail sont différentes. Pourtant, l’armée belge multiplie les initiatives pour y arriver. « Depuis quelque temps déjà, nos tentes n’ont plus rien à voir avec celles du passé », commente le général major Frédéric Goetynck, chef de la Division Infrastructure et Systèmes de communication et d’information de la Défense. « Elles sont désormais équipées d’un double toit qui isole du froid mais aussi de la chaleur. Ça réduit considérablement la consommation d’énergie. C’est peu de chose mais c’est déjà ça. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct