En Slovaquie, la «loi sur l’hymne» irrite les minorités hongroises

Les supporters de la DAC, club de football slovaque, qui entonneraient l’hymne magyar dans les tribunes s’exposent désormais à 7.000 euros d’amende.
Les supporters de la DAC, club de football slovaque, qui entonneraient l’hymne magyar dans les tribunes s’exposent désormais à 7.000 euros d’amende. - AFP

Depuis Budapest

Les nationalistes du SNS ont fait voter le 27 mars dernier une loi sur les emblèmes nationaux par le parlement slovaque. Le texte vise notamment à encadrer l'usage des armoiries slovaques mais aussi à pénaliser le fait d'entonner un hymne étranger lors de certaines manifestations publiques. Pour le voisin hongrois, « la loi slovaque est inacceptable » car elle viserait en premier lieu les quelque 500.000 Magyars autochtones vivant en Slovaquie. Selon les termes de Gergely Gulyás, porte-parole du gouvernement hongrois, elle constituerait ainsi une « atteinte aux droits de l’Homme ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct