«Clement reviendra à Bruges un jour»

Avec le départ programmé d’Ivan Leko après deux saisons, le nom de Philippe Clement pour lui succéder. « En deux époques, j’ai joué de nombreuses saisons avec Philippe », se souvient Karel Gearerts. « Le voir réussir comme entraîneur ne me surprend pas. Il était très pro, c’était un bon gars dans un vestiaire, il était toujours là pour aider et former un groupe. Il a commencé aussi à Bruges avec les jeunes, il a beaucoup appris en étant l’adjoint de Preud’homme. Si Bruges n’a pas promu Clement lors du départ de Michel Preud’homme, c’est parce qu’il n’y avait pas encore l’unanimité autour de lui. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct