25 ans après le génocide, les amis font bloc autour du Rwanda

Le président Kagame s’était déplacé à l’aéroport pour accueillir Charles Michel. Le premier ministre belge a prononcé un discours plein d’émotions, évoquant le devoir de mémoire.
Le président Kagame s’était déplacé à l’aéroport pour accueillir Charles Michel. Le premier ministre belge a prononcé un discours plein d’émotions, évoquant le devoir de mémoire. - Belga/BENOIT DOPPAGNE

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Afrique