Comment Pékin se joue des Européens

Ce mardi se tient un Sommet UE-Chine à Bruxelles.
Ce mardi se tient un Sommet UE-Chine à Bruxelles. - AFP

En une année seulement, l’entreprise chinoise Huawei a doublé, bientôt triplé, la force de travail de son bureau de lobbyistes à Bruxelles. Dans le bâtiment, que l’entreprise partage avec Google et qui a pignon sur parc Léopold, elle est passée du rez-de-chaussée au cinquième étage, désormais au-dessus de Google.

Une ascension qui a tout de symbolique : dans l’ère Trump, et le repli des États-Unis, les Chinois ont compris qu’il y a une place à prendre auprès des Européens. Et pour avoir leur oreille, ils ont compris deux ou trois choses que les Américains n’ont jamais vraiment utilisées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct