Charles Michel: « La Belgique veut être un partenaire stable et loyal pour la population rwandaise »

Charles Michel, s’est rendu ce lundi matin au Camp Kigali, là où les para-commandos belges se sont battus pendant plus de quatre heures contre les soldats de l’armée rwandaise, avant d’être massacrés, le 7 avril 1994.
Charles Michel, s’est rendu ce lundi matin au Camp Kigali, là où les para-commandos belges se sont battus pendant plus de quatre heures contre les soldats de l’armée rwandaise, avant d’être massacrés, le 7 avril 1994. - Belga/BENOIT DOPPAGNE

Depuis Kigali

En mission au Rwanda depuis ce samedi, Charles Michel s’est rendu ce lundi matin au Camp Kigali, là où les para-commandos belges se sont battus pendant plus de quatre heures contre les soldats de l’armée rwandaise, avant d’être massacrés, le 7 avril 1994. Le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker, le premier ministre rwandais Edouard Ngirente et Louise Mushikiwabo, la secrétaire générale de la francophonie, ont assisté à la cérémonie de commémoration. De même que les familles de cinq des dix militaires qui ont pu se recueillir devant les stèles érigées en leur mémoire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Afrique