Comment la justice veut repérer les chauffards récidivistes

La nécessité de mieux identifier et cerner les récidivistes est criante.
La nécessité de mieux identifier et cerner les récidivistes est criante. - René Breny.

La presse flamande fait état ce lundi de l’avancée du projet « Crossborder ». Une réforme, lancée en 2017, qui permet déjà une récolte plus efficace des amendes routières. « D’abord, la police introduit une infraction de roulage dans le système. Puis, l’amende de roulage est envoyée automatiquement par la poste. Ensuite, il appartient à la justice de poursuivre le contrevenant et d’organiser le paiement », explique un communiqué récent du SPF Justice. Et les résultats sont déjà là : 5 millions d’amendes en 2018, soit 21 % de plus que l’année précédente.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct