Sophie Calle, ses morts et les nôtres

«
Maman
», photo extraite de la série réalisée dans divers cimetières.
« Maman », photo extraite de la série réalisée dans divers cimetières. - Sophie Calle

Lunettes teintées, bijoux en bataille, châle coloré, Sophie Calle reçoit les visiteurs entre une girafe empaillée, des photos de son chat et une vidéo de son poissonnier. Nous sommes au Musée de la Chasse et de la Nature à Paris, fin 2017, et l’artiste affiche un large sourire. À l’entrée de l’expo, quelques mots simples viennent toutefois semer le doute : « À Bob Calle, premier spectateur de toutes mes expositions. Jusqu’à celle-ci. Et dont le regard me manquera. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct