La terre agricole est devenue un objet de spéculation foncière

Sébastien Noël, agriculteur en province de Luxembourg, a pu bénéficier d’un apport complémentaire de la coopérative Terre-en-vue.
Sébastien Noël, agriculteur en province de Luxembourg, a pu bénéficier d’un apport complémentaire de la coopérative Terre-en-vue. - michel tonneau

De 39.000 euros l’hectare dans le Brabant wallon à 27.200 euros en province de Luxembourg, le prix de la terre agricole flambe. Même si on n’atteint pas les tarifs en vigueur en Flandre, le coût de la terre cultivée connaît ces dernières années des situations extrêmes aux 4 coins de la Wallonie, pour diverses raisons (pression immobilière, rachat par des agriculteurs frontaliers plus fortunés ou pour la culture plus rentable de sapins de Noël, etc). De quoi étouffer les souhaits d’agriculteurs qui ne peuvent se permettre de payer des terres à des prix fous pour y exercer leur métier déjà sujet à d’autres fluctuations de marché…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct