Simetierre Un film d’horreur sans prise de tête

<span>Simetierre</span> Un film d’horreur sans prise de tête

Louis et Rachel Creed s’installent à la campagne. Derrière chez eux, un sentier mène à un cimetière dans lequel, depuis des décennies, les enfants du coin enterrent leurs animaux familiers. Quand le chat de la famille est retrouvé mort sur le bas-côté de la route passant devant chez eux, le vieux Jud, un voisin, emmène Louis au-delà du cimetière, sur une terre ayant jadis appartenu à une tribu indienne. Une terre qui rend les morts à leurs proches…

Après le roman de Stephen King et une première adaptation au ciné marquant les années 80, voilà un deuxième long-métrage : il y a désormais amplement de quoi comparer, et bien entendu disserter sur ce « pitch » où il est question d’enfance innocente, de l’horreur absolue qu’est la mort d’un gosse et, finalement, de la mort tout court.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct