Un combattant belge du groupe Etat Islamique reconnaît l’usage d’armes chimiques

© AFP
© AFP

Un tribunal irakien a condamné à la pendaison Bilal Abdoul-Aziz al-Marshouhi, 25 ans, connu sous le nom d’Abou Fadhil al-Belgiki (le Belge), pour avoir été membre du groupe Etat islamique et pour avoir pris part aux combats contre l’armée irakienne à Mossoul.

« Je suis né en Belgique et possède la nationalité belge, malgré mes origines marocaines », a expliqué Marshouhi. « J’ai fait des études d’ingénieur à l’université d’Anvers. Je suis devenu djihadiste après être devenu ami avec quelqu’un qui lisait des livres qui appelaient à l’islam radical », a-t-il raconté au tribunal à Bagdad.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct