Karen O & Danger Mouse Lux prima

<span>Karen O & Danger Mouse</span> Lux prima

Voici une collaboration qu’on n’attendait pas forcément, mais qui se révèle aussi réussie à l’écoute qu’intrigante sur papier. D’un côté, Karen O, chanteuse électrique des Yeah Yeah Yeahs, de l’autre Danger Mouse, producteur fou issu du rap mais touche-à-tout (de Jay Z à U2).

Nouvelle preuve avec ce Lux Prima qui commence par un mini-opéra pop en trois temps et neuf minutes. On comprend instantanément que Mr. Mouse profite de la page blanche que lui offre Dame O pour assouvir ses obsessions gainsbourgeo-morriconiennes déjà mises en musique sur le splendide album Rome (2011). Mais Lux Prima lorgne aussi du côté de la Motown, toujours avec cette production moderne héritée du hip-hop.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct