Loyle Carner: «Je l’ai fait pour ma mère»

La dyslexie, son nom  de scène y fait d’ailleurs référence, puisque pour l’état-civil, Loyle Carner s’appelle Benjamin  Gerard Coyle-Larner.
La dyslexie, son nom de scène y fait d’ailleurs référence, puisque pour l’état-civil, Loyle Carner s’appelle Benjamin Gerard Coyle-Larner. - DR

Il a 24 ans, vient de Londres, son premier album ( Yesterday’s gone ) a compté parmi les nominés du Mercury Prize et des Brit Awards. Il incarne une certaine classe rap, où la qualité de l’écriture et l’expression des émotions comptent plus que le bling-bling et l’ego trip. Question de parcours personnel, peut-être aussi… Sur Not waving but drowning, qui sort dans quelques jours, Loyle Carner a placé la barre au moins aussi haut.

Qu’est-ce que cela fait de revenir, selon l’expression consacrée, avec « un deuxième album très attendu » ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct