#EU4YOU: la pêche électrique, définitivement interdite en 2021

Les Pays-Bas ont explosé le seuil des 5
%. Ils ont octroyé une licence à 84 bateaux. Actuellement, ce sont donc 30
% de la flotte néerlandaise qui pêche aux électrodes.
Les Pays-Bas ont explosé le seuil des 5 %. Ils ont octroyé une licence à 84 bateaux. Actuellement, ce sont donc 30 % de la flotte néerlandaise qui pêche aux électrodes. - D.R.

Port de pêche de Den Helder, au nord des Pays-Bas. En ce vendredi froid et humide, sur le coup de 7 heures du matin, deux chalutiers verts et blancs s’approchent de la criée. Partis le dimanche soir précédent malgré les très mauvaises conditions météo et une mer démontée une bonne partie de la semaine, ils viennent décharger leur cargaison de poissons. La machine est bien huilée. Des dizaines de caisses de poissons plats sont extraîtes des entrailles des bateaux et sont immédiatement amenées à l’intérieur du hangar par un cariste. Là, du personnel est chargé de trier la pêche du jour en fonction du gabarit des poissons. Particularité : les chalutiers n’ont amené que des poissons plats. Surtout de la sole et un peu de plie et de raie. Normal étant donné que ces bateaux pêchent avec des filets munis d’électrodes qui envoient des décharges aux poissons cachés dans les fonds marins pour les en faire sortir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct