Paula White, la télévangéliste qui a signé un pacte avec Trump

Le président Trump aux petits soins pour Paula White dans la salle Roosevelt de la Maison Blanche.
Le président Trump aux petits soins pour Paula White dans la salle Roosevelt de la Maison Blanche. - reuters

C’est Donald Trump qui a fait le premier pas. Fin 2001, Paula White a reçu un coup de fil du promoteur immobilier. Il avait écouté un de ses sermons télévisés et s’est montré capable d’en réciter des passages. « Vous êtes fantastique, vous avez le truc », lui a-t-il dit, hommage d’une personnalité télévisuelle à une autre. « C’est la présence de Dieu », a modestement répondu la prêcheuse. « Ce gars-là a faim du Seigneur », se souvient-elle avoir pensé. « Et Jésus a murmuré dans mon cœur : montre-lui qui Je suis. »

« J’ai rencontré des milliers, des millions de personnes, mais il y en a quelques-unes pour lesquelles je savais que c’était une mission directement venue du Ciel »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct