Julian Alaphilippe, l’invité surprise de la Flèche Brabançonne

Photo News
Photo News

Sur ces bancs d’école qu’il a quittés prématurément, parce qu’il s’y ennuyait, il laissait déjà filtrer des signes d’hyperactivité, même si le diagnostic médical formel n’est jamais tombé. Dix ans plus tard, les symptômes demeurent, ce qui est à la fois force et faiblesse dans l’exercice de son métier aujourd’hui. Impatient au point d’être parfois imprévisible, tonique jusqu’à l’épuisement, Julian Alaphilippe ne tient plus en place depuis qu’il a été contraint de se détourner des routes basques, la semaine dernière. Mais puisque la chute ne lui a laissé que contusions et abrasions sur tout le corps, sans trace de blessure plus grave, l’attente a assez duré. Sept jours après son abandon forcé, sur le chemin d’Arrigorriaga, l’actuel numéro 1 mondial est de retour en course ce mercredi, au départ d’une Flèche Brabançonne dont le tracé lui ressemble : nerveux, dense, pluriel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct