L’humour africain à la conquête de Bruxelles

Mamane utilise l’humour pour dénoncer les absurdités de son pays, le Niger.
Mamane utilise l’humour pour dénoncer les absurdités de son pays, le Niger. - Dclics.

Il vient d’une république très très démocratique située entre l’Espagne et Johannesburg, dirigée par « Président » de son prénom et « Fondateur » de son nom, « au pouvoir depuis toujours jusqu’à fatigué ». Et des personnes vivant dans ce pays, Mamane en connaît plein. Il a même décidé de les faire venir pour un premier festival de l’humour africain à Bruxelles. Ce mercredi, la république du Godwana est au centre culture d’Auderghem. Elle est représentée par une assemblée composée de Nigériens, d’Ivoiriens et de Gabonais. Les Congolais ou plutôt les Congolaises ont dû rester au pays, faute de délivrance de visa par la France pour ces artistes africaines venues faire connaître leur art dans l’Hexagone et en Belgique. « Nous les Africains, on le sait que les Congolais sont bêtes. Ce sont d’ailleurs les seuls à avoir accepté de se laisser coloniser par les Belges ! Dans leur mafé, ils mettent des frites. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct