Kei Nishikori: «Ne soyez pas stupides…»

« Roger, ça reste toujours et encore mon idole », avoue le Japonais, finaliste l’an dernier à Monte-Carlo. « Je l’ai affronté une fois à Madrid et je peux vous dire qu’il est aussi très fort sur terre battue. Penser qu’après trois ans, il aurait tout perdu : c’est stupide ! On parle quand même du meilleur joueur de tennis de l’histoire. En 2017, il revenait de blessure, il avait été opéré au genou et il a gagné l’Open d’Australie ! Il sait donc ce que c’est un come-back au top. Il a tellement de talent et il a travaillé aussi très dur, ce qu’on ne voit peut-être pas. Mais, oui, il bosse très dur, plus que n’importe qui. J’espère vraiment qu’il va réussir un très grand retour sur cette surface. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct