Europa League: Kalidou Koulibaly (Naples), version XXL

Félicité par Mertens après son doublé contre le Chievo, dimanche.
Félicité par Mertens après son doublé contre le Chievo, dimanche. - AFP

La semaine dernière, après la défaite à l’Emirates Stadium (2-0), il a refusé de se cacher. Moins présent que d’habitude dans les duels et à l’anticipation, quelque peu fautif sur le deuxième but des Gunners – frappe déviée du « roquet » uruguayen Lucas Torreira –, Kalidou Koulibaly déclame sans crispation ses regrets et ses torts devant les médias : « Nous sommes tout simplement passés à côté, il y a eu trop de timidité dans notre jeu. Nous devons désormais forcer l’exploit, il faut y croire. »

Le Sénégalais (27 ans), double buteur contre le Chievo ce week-end en championnat, parle en tant que patron, dans un discours qui procède à la fois du grand pardon, de l’exorcisation des doutes et de l’instinct de survie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct